Quelle assurance habitation choisir quand on est souvent absent de son logement ?

Publié le : 01 mars 20213 mins de lecture

Logement souvent inoccupé, locataire en congé… plusieurs raisons existent pour démontrer une maison vide. Attention, absence d’occupant ne rime pas avec absence de dangers. Une assurance habitation pour logement inoccupé est indispensable pour le couvrir à tout moment. D’ailleurs, il est possible de trouver un bon assureur en ligne pour avoir plus de détails.

Un logement inoccupé : c’est quoi ?

Tout d’abord, il convient de comprendre la notion de « logement inoccupé ». Dans les règles générales, une habitation est dite vacante si elle est proposée à la location ou à la vente, elle est déjà accordée à un locataire ou un acquéreur et reste en attente, elle est gardée par l’occupant pour une utilisation future ou elle est conservée vacante par son propriétaire. Dans tous les cas, la souscription d’une assurance habitation demeure indispensable. 

Assurance habitation vacante : facultative, mais indispensable

 L’assurance habitation pour logement inoccupé n’est pas une obligation, même si vous êtes propriétaire. En fait, que le logement soit occupé ou vacant, le propriétaire est libre de l’assurer ou non. Cette liberté n’a aucune conséquence sur la responsabilité civile, qui demeure entière et peut être sollicitée pour diverses occasions.

Logement en location de vacances ou habitation secondaire, certains risques existent comme le dégât des eaux, les incendies, etc. Au-delà de la perte du bien, le propriétaire est tenu d’indemniser les tiers qui ont subi des dégâts. Un logement inoccupé peut aussi se retrouver exposé à des vandalismes ou des vols. Outre cela, il se peut que la maison reste illégalement occupée. Alors, en éventuel sinistre, la responsabilité et l’engagement du propriétaire peuvent être engagés. Le possesseur d’un logement inoccupé a alors intérêt à souscrire une couverture particulière. Les garanties indispensables sont différentes en fonction du contrat souscrit.

Le choix de son assurance pour maison inoccupée

 Chaque cas étant différent, il faut être vigilant dans le choix de son assurance habitation pour logement inoccupé. Si votre bien est vacant pendant les vacances, il sera automatiquement assuré par votre assurance habitation. Il faut donc vérifier que les garanties contre le vol sont bien incluses dans la convention. Cependant, si vous vous absentez pendant plus de 60 jours, votre assureur peut suspendre vos garanties de vol. Vous pouvez alors réclamer une extension d’assurance. Pour une maison vide, le propriétaire, notamment s’il est copropriétaire, doit souscrire une PNO (assurance non occupant). Celle-ci n’étant pas obligatoire, elle est toutefois recommandée, car elle inclut la responsabilité civile. Elle complètera alors votre assurance de copropriété.

 

Plan du site