Retrait de permis pour alcoolémie : comment retrouver une assurance auto ensuite ?

Lorsqu’un permis de conduire est suspendu ou annulé à cause d’un ou quelques pertes de points pour alcoolémie, un avis de rétention signalant la suspension ou le retrait du permis est envoyé aux conducteurs. Dans la plupart des cas, cela entraîne une résiliation du contrat. Si l’on veut conduire de nouveau, il est nécessaire de trouver rapidement une assurance.

Trouver une assurance auto

Dans la majorité des cas, un assureur résilie le contrat lors d’une suspension de permis de conduire pour alcoolémie. Les assureurs dits traditionnels n’acceptent pas les conducteurs avec une annulation de permis. Or, retrouver une assurance après retrait de permis pour alcoolémie dans le plus bref délai est indispensable afin d’être en règle avec la loi. Après un retrait de permis, vous n’avez qu’à effectuer une demande en ligne sur un site spécialisé en ayant avec vous tous les documents relatifs au retrait ou à la suspension de votre permis. Vous pouvez également vous rapprocher d’un courtier assureur expert en assurance pour conducteurs dont le permis est retiré ou suspendu.

Actuellement, de plus en plus d’assurances auto destinées spécialement pour les conducteurs résiliés pour alcoolémie font leur apparition comme sur www.assuranceendirect.com. Un conducteur peut trouver une assurance dans le comparateur pour conducteurs résiliés. Rapide, simple et gratuit, il propose des devis sur mesure pour tout type de profil (senior, jeune conducteur…). De plus, certains comparateurs ne limitent pas les garanties à la responsabilité civile.

Ce qu’il faut déclarer à la nouvelle assurance

Un assuré doit déclarer sa situation à sa nouvelle assurance après retrait de permis pour alcoolémie. Il est dans l’obligation de la prévenir de la suspension de son permis sous un délai de 15 jours. Cette déclaration devrait faire l’objet d’un courrier accompagné d’un accusé de réception à envoyer à l’assureur. Le motif de la suspension qui est l’alcoolémie est à mentionner clairement dans le courrier. Les démarches sont similaires pour une suspension judiciaire ou administrative. Contrairement à l’annulation de permis, le conducteur n’est pas tenu de repasser le permis de conduire.

Les conséquences d’un retrait de permis sur le prix de l’assurance

Une suspension de permis entraîne la surprime au niveau des cotisations d’assurance. Vis-à-vis des risques que représente un conducteur résilié à cause de l’alcoolémie, il y aura une majoration des cotisations. Cette hausse est différente d’une assurance à une autre. Toutefois, il pourrait y avoir une solution pour réduire la surprime. Il vous suffit de vous adresser à une assurance après retrait de permis pour alcoolémie spécialisée. N’hésitez pas à faire une comparaison de plusieurs compagnies via un comparateur.